Voila je pense avoir fait le tour des années 60. Si besoin nous y reviendrons, l'avantage d'un blog c'est qu'on peut tout faire dans le désordre.

regard de femme

Le fait marquant des années 60 est sans aucun doute l'arrivée de l'eau courante et le début du tourisme de masse. Encore que de vieux islais se plaignaient dès les années 20 d'une certaine invasion : "L'île d'Yeu est bondée d'étrangers, c'est une invasion ! Tous les beaux coins même l'anse des vieilles où, samedi nous avons passé une joyeuse journée en pique-nique, sont visités. Ce n'est plus l'île d'Yeu sauvage ! et ça nous navre." Propos relevés dans le livre "Regard de femme", photo de Michelle et réalisation de Hervé Neveu-Dérotrie (couverture ci contre).

Quand on lit cela on croit rêver !

L'île a aussi bénéficié de deux bateaux neufs spécialement conçus pour sa déserte, le Président en 1961 et la Vendée mise en service en 1969. La Vendée vient d'être reconvertie en "intelligent boat", voir ICI.

Président Auguste Durand
Le Président Auguste Durand
La Vendée
La Vendée

Oya Nouvelles, en septembre 1969 parle d'un tourisme en nette progression, 40 000 passages en août contre 32 000 l'année précédente.

Oya Nouvelles septembre 1969

Je suis à peu près convaincu que les grandes transformations de l'île vont réellement commencer à la fin des années 1970 et coïncident avec le déclin de la pêche. Petit à petit, le tourisme va prendre de plus en plus d'importance et la pêche va reculer. Nous en reparlerons.

En 1970 nous allons une fois de plus en Corse et l'été 1971 nous déménageons, pas le temps de prendre des vacances ...

Aussi c'est en 1972 que nous revenons sur Yeu après deux années d'absence. Ce qui saute aux yeux en arrivant par la mer c'est ce nouveau "gratte ciel" en plein centre du port ! Je plaisante, en fait  l'hôtel des voyageurs construit en 1900 a été détruit et reconstruit. Avec 3 étages et terrasse, soit un total de cinq niveaux, il dispose du premier ascenseur mis en service à l'île d'Yeu. La réouverture était prévue en juillet 1971 (info Oya Nouvelle).

Yeu, hôtel des voyageurs
Avant
Yeu, hôtel des voyageurs
Avant
Yeu, hôtel des voyageurs
Après

Cette transformation ne serait probablement plus admise aujourd'hui ou sans doute il y aurait un étage en moins. Enfin ce fut fait et la grande mode était d'aller boire un pot sur cette fameuse terrasse d'où nous avons une vue imprenable sur le port.

1972 Yeu
Derrière.
1972 Yeu
A gauche.
1972 Yeu
a droite.

Sur la photo de gauche, en accédant à la terrasse, sur l'arrière de l'hôtel, vue sur les toits du port juste au dessus de l'enseigne du Grand Large, le bâtiment en reconstruction est aujourd'hui une crêperie "l'Amporelle".

club des plaisanciers

Sur la photo du centre, une vue sur le stationnement des bateaux de la régie (on parlait à l'époque de "Régie départementale des passages d'eau de la Vendée"), le Président et la Vendée. On remarque dans le fond que, derrière la darse, le port de plaisance n'est pas encore réalisé. En 1971, sous l'impultion de quelques plaisancier dont Monsieur Logeais, pharmacien, l'amicale des plaisanciers voit le jour. On la trouve aujourd'hui dans la rue des mariés.

Enfin sur la photo de droite on voit le quai Carnot comme je l'ai toujours connu à cette époque, sans parking, sans candélabres, et sans passerelle pour les vedettes à touristes. L'éclairage public, on le voit, est fixé en façade des maisons. Sur cette photo toujours on voit comme le quai peut être encombré ce qui a valu un article désabusé dans Oya Nouvelle. Sur cette photo encore, en regardant en face de la coopérative maritime (le grand bâtiment à gauche) on voit bien qu'il n'y a pas de carefour là où il y a aujourd'hui un rond point et la rue de la Calypso n'existait pas.

pont de Noirmoutier

En 1972 nous découvrons aussi le pont de Noirmoutier qui a été construit en 1971. Celui ci occupe tout l'horizon de la vue à partir de Fromentine. Il est à péage, je pense qu'il faudra attendre les années 90 pour que je l'emprunte, justement dans les dernières années du péage. Aujourd'hui il est gratuit et les gens de Noirmoutier commencent à regretter leur tranquilité passée ...

Impossible de ne pas revenir se promener sur le port. 

1972 Yeu Image102 1972 Yeu 16

Agauche le bassin de pêche est toujours très animé, le bassin à flot que nous connaissons aujourd'hui n'existait pas, les bateaux n'avaient pas encore déserté l'ancien bassin. A droite un vue intéressante du port "de réparation", vaste cale vaseuse sur laquelle il était possible d'échouer pour mener les travaux sur la coque des navires. Cet espace était aussi utilisé par les chantiers de construction navale Charon et Berranger & Turbé. 

 port joinville

Ci dessus le pont arrière du Président, les sièges en bois emplis de flotteurs servaient  d'engins de sauvetage pour les passagers assis dessus. Plus tard ces sièges ont été changés et des engins de secours modernes installés sur le bords du bateau.

A bientôt ...

PhB